A combien estimez-vous votre solution bancaire ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Quand j’étais étudiant en première année à l’université, il y avait un groupe de filles dans mon dortoir de bonnes familles aisées. Elles portaient des sacs à main Louis Vuitton aux soirées, griffonnaient des notes désinvoltes sur du papier estampille Crane & Co. et s’enveloppaient de châles pashmina autour de leurs épaules en se promenant avant la classe du matin. Mon sac a dos était plus usé que l’effet mode d’un gilet capuche Abercrombie & Fitch et j‘aurais tué pour un sac Louis Vuitton. Ainsi, pendant ma première année à l’étranger, j’ai fait quelque chose de stupide. Je suis allée au magasin le plus cher du moment et j’ai craque pour le porte-monnaie le plus accessible qu’ils avaient : un tout petit clutch à 150 euros. Je savais que pour 150 euros, j’aurais pu me payer un billet de train et une nuit à Budapest, une tournée de dégustation des vins en Toscane, ou une croisière en Croatie. Mais à la place, j’avais opté pour un sac de la taille de mon téléphone portable. Je me souviens être sortie de la boutique avec un sentiment mêlé de joie de vivre, de culpabilité et de regret.

Je suis généralement assez pragmatique et frugale, j’ai donc été surprise de laisser mes émotions prendre le dessus sur une décision aussi bassement matérielle. Mais les experts financiers assurent que je suis en « bonne compagnie », puisqu’il s’avère que les émotions négatives influencent notre comportement financier plus souvent et plus profondément que nous pouvons le soupçonner.

“La recherche a démontré que les émotions négatives nous frappent avec une intensité qui est deux fois et demie plus forte que les émotions positives, parce qu’elles signalent une turbulence à laquelle vous devez réagir», dit Maggie Baker, Ph.D. et auteur de « Tous Fous d’argent comment les émotions dérangent nos choix face à l’argent et comment y remédier ».

La bonne nouvelle est qu’une fois que vous avez identifié ces sentiments négatifs, vous pouvez utiliser ce savoir pour vous aider à vous remettre sur le droit chemin financier.

Alors êtes-vous prêt à faire face à ces mauvais sentiments et en découvrir leurs origines ? Avec l’aide de Baker et Lauber, nous allons faire la lumière sur la façon d’interpréter ce que vos émotions essaient de vous dire et comment vous aider à redémarrer du bon pied.

Un compte bancaire pour tous avec Solution Bancaire

Un compte bancaire pour tous avec Solution Bancaire

Les 8 émotions qui peuvent saboter vos finances

L’anxiété

Peut-être êtes-vous un frileux post-récession et inquiet de perdre l’argent de votre portefeuille. Ou peut-être que vous avez récemment émergé d’une dette et que vous êtes paniqué a l’idée de retomber dans des habitudes de consommation malsaines. Quel que soit votre histoire, l’anxiété à propos de l’argent est omniprésente et peut affecter vos finances pendant longtemps.

“Les soucis liés à l’argent empêchent les gens de prendre des risques financiers appropriés parce qu’ils ont peur de faire une erreur et d’accumuler des dettes, avoir à appeler à l’aide les amis et la famille, voire même se retrouver interdit bancaire», dit-Lauber. Par conséquent, vous pourriez faire des choix financiers assez pauvres, puisqu’étant trop frileux avec vos investissements, vous ne retournerez même pas à l’école pour obtenir un diplôme d’études supérieures dans le but de faire avancer votre carrière – ce qui pourrait finir par faire baisser votre valeur nette.

Comment bien recadrer l’ensemble bien que cela paraisse paradoxal ? Lauber dit que si vous pouviez transcender vos angoisses liées à l’argent sur un certain laps de temps - pas plus de cinq minutes par jour – cela peut atténuer une partie de votre stress et vous donner la permission de faire ce que vous avez envie, tout en dépassant le problème. Cela limitera aussi la pollution de pensées gênantes qui ne se figeront pas dans votre tête toute la journée, explique t-elle.

Mais il y a un hic. Si vous vous permettez de broyer du noir, vous avez également vous engager à une réflexion plus productive. Votre mission : une seule chose à la fois et chaque jour à faire pour contrôler la situation qui est cause de l’anxiété.

Donc, si vous avez peur d’oublier de payer vos factures à temps, pensez à la mise en place de paiements automatiques, ou créez des rappels dans votre agenda pouvant vous alerter la veille d’une échéance. Etes-vous concerné par le fait de perdre de l’argent si le marché se bloque ? Parlez-en à un financier pour savoir si prendre position agressivement est plus avantageux sur les risques potentiels. «Avoir un plan d’action vous fera passer de la partie basée sur la peur du cerveau vers la partie du cerveau rationnel», dit Baker.

La jalousie

Alors voilà, votre meilleur ami vient de verser un acompte pour l’achat d’une maison. Et vous êtes encore en location et plutôt pessimiste. Ok, voire même un peu jaloux.

Selon Lauber, c’est une réaction tout à fait normale. «Les êtres humains sont des créatures sociales dans un état de comparaison constante,” dit-elle.

Mais si vous devenez obsédé par le fait de surveiller vos voisins - qui, pour tout ce que vous savez, croulent sous les dettes - les chances de finir par effectuer des dépenses excessives et saboter votre propre budget vont commencer à être conséquentes.

Comment recadrer tout cela : “Transformez votre jalousie en une opportunité de croissance et utilisez la pour vous pousser à une période d’auto-examen de vos finances», explique Baker. “Pensez à ce qui manque dans votre vie et que vous n’avez jamais eu ?”

De luxueuses vacances ? Une nouvelle voiture ? Laissez votre envie alimenter votre désir de prendre de meilleures décisions pour ce qui est de l’argent en général – par exemple renoncer à des repas gastronomiques plusieurs fois par semaine ou économiser l’argent que vous jetez en vous payant des chaînes thématiques par câble que vous ne regardez jamais, et concentrez-vous plutôt sur les réelles choses que vous convoitez.

Une autre stratégie simple : Commencez un journal de gratitude. “La jalousie nous transmet un sentiment d’insécurité”, poursuit Lauber. “Donc, essayez plutôt de vous concentrer sur ce que vous avez, que de vous focaliser sur ce que vous n’avez pas.”

Chaque jour, notez une chose pour laquelle vous êtes reconnaissant - si c’est quelque chose d’important, comme une famille aimante, ou ces petits plaisirs comme admirer un joli coucher de soleil sur le chemin du retour du travail. Bientôt, ce sera une seconde nature pour se concentrer sur les bonnes choses de la vie.

Le regret

Si vous êtes à même d’évoluer tout seul sur une mauvaise décision financière prise par le passé - par exemple, à propos de l’inscription à un régime qui s’avère improductif ou un investissement immobilier avec un désormais ex-conjoint, vous vous sentez déjà moins seul… 10% des américains disent que leur plus grand regret est lié au financement, selon une étude de l’Université du Nord-Ouest en 2012.

“Le regret peut vous mettre dans une mentalité de victime, où vous ne pouvez pas aller de l’avant», dit-Lauber. Par exemple, vous pourriez penser à vous-même, «Je n’ai pas commencé à épargner pour la retraite alors que je pouvais, maintenant il est trop tard.” Mais cette attitude de défaite ne doit pas contribuer à aggraver votre situation: si vous croyez que vous avez raté votre coup, vous pouvez décider de tout oublier et ne pas mettre d’argent de côté du tout.

Comment recadrer et canaliser votre regret dans une phase d’apprentissage. “Le regret est une émotion très utile qui nous signale où nous devons nous améliorer dans la vie et nous motive à générer ces améliorations», explique le co-auteur Neal J. Roese, professeur de marketing à la Kellogg School of Management.

Donc, pardonnez-vous vos erreurs, puis concentrez-vous sur les stratégies qui vont vous orienter clairement vers ces mêmes faux pas mais que vous saurez éviter dans le futur (et les regrets aussi).

Une étude parallèle effectuée par Roese a révélé que l’apprentissage de ses erreurs est un des moyens les plus significatifs pour se développer et grandir. Le remords aide les gens à comprendre le monde et à prévenir des comportements aux conséquences négatives.

L’embarras

Entre remboursement du prêt étudiant ou tentative de survie avec un modeste salaire, votre budget alimentaire est plus souvent proche du surgelé que du cinq étoiles. Mais vous voulez impressionner la jeune fille que vous avez draguée, et voulez l’emmener au nouveau bistro branché de la ville - même si cela sous-entend que vous allez manger des pâtes pendant une semaine…

Ou encore : au restaurant avec une amie, vous commandez l’entrée la moins chère et le vin rouge au menu, alors qu’elle commande le saumon royal et un martini litchi. Lorsque l’addition arrive, elle propose de diviser, mais vous êtes trop gêné pour suggérer qu’elle devrait payer plus.

Comment faire quand vous êtes avec quelqu’un que vous connaissez bien ? Il vaut mieux être honnête. Si vous êtes avec un vieil ami pour dîner, mieux vaut lui dire d’emblée que vous cherchez à économiser de l’argent, et préférez payer séparément. Un bon ami peut comprendre où vous voulez en venir et vous encourager même à ne pas trop dépenser.

D’autre part, si vous êtes dans une situation sociale avec quelqu’un de nouveau avec qui vous n’êtes pas à l’aise, essayez d’éviter tous scénarios budgétaires compliqués. Au lieu de prendre rendez-vous dans un restaurant chic, optez pour une promenade le long du front de mer ou un verre seulement. “En fin de compte, vous devez comprendre que tout émane de votre intérieur, et non pas de ce que vous avez ou n’avez pas», dit Baker.

La tristesse

Parfois tout s’écroule dans un nuage de chagrin, comme cet héritage que vous avez reçu lorsque votre grand-parent est décédé ou le règlement du divorce qui a marqué la fin de votre mariage.

«Quand il y a un sentiment de deuil attaché à l’argent, les gens aimeraient reporter à plus tard, car ils ne veulent pas y penser, ni concrétiser la perte d’une façon matérielle», dit Baker. “L’argent devient symbole de la perte et ils pensent que s’ils l’effacent à partir de leur esprit, ils ne se sentent pas tristes.”

Comment faire même si vous êtes en deuil, vous avez encore besoin de prendre des décisions au sujet de votre nouveau scénario financier. “Trouvez un consultant financier de confiance qui peut vous aider dans cette situation à trouver une solution bancaire, et vous dire ce qui doit être fait», exhorte Lauber. Mettre ce genre de problème dans les mains de quelqu’un d’autre aide à enlever de la pression, et sachant que les choses sont sous contrôle peut même vous aider à sortir de la dépression.

Au même moment, il est important de trouver une sortie plus adaptée à vos sentiments. “Parler à un ami qui connaissait la personne absente peut vous aider à mettre les choses en perspective», dit Baker.

La culpabilité

Vous avez touché le jackpot ! Peut-être avez-vous vendu votre maison deux fois le montant que vous l’aviez payée, ou investi à la mise en bourse de Twitter. Tout d’un coup, vous êtes en veine, mais au lieu d’être excité, vous vous sentez comme si vous ne méritiez pas ce coup de chance.

“Les dépenses soulagent temporairement la culpabilité». Par conséquent, vous pourriez ouvrir votre porte-monnaie 24/7, acheter des cadeaux extravagants pour les amis moins fortunés et votre famille, vous aurez toujours ce sentiment de ne pas en faire assez.

Comment faire qu’un plan financier inattendu devienne absolument essentiel ? Même si vous êtes à l’aise, les limites de dépenses peuvent aider à vous concentrer. “Sans une sorte de structure, les gens ont tendance à errer et à gaspiller».

Quelle est la façon la plus saine de faire face à sa culpabilité ? «Canalisez une partie de vos ressources charitablement”. Cela prendra l’ascendant sur ​​vous et vous permettra d’utiliser votre chance pour en faire quelque chose d’utile.

Quelques idées à considérer : payer une taxe, comme 10% de vos revenus de l’année à une église, une organisation caritative de votre choix, inclure des organismes de bienfaisance dans votre testament, ou nommer les bénéficiaires de vos comptes de retraite.

Le Bonus : Beaucoup de ces stratégies se trouvent être fiscalement très intéressantes !

L’accablement

Que vous soyez un nouveau diplômé totalement désorienté pour la première fois par une prise de décision financière, ou que vous ayez une montagne de dettes due aux cartes de crédit et ne savez pas comment rectifier le tir, alors se sentir submergé par une question d’argent peut vous paralyser, vous empêcher d’agir tout simplement.

Comment recadrer la base ce sentiment d’écrasement résultant d’un manque de contrôle ? Prenez donc des mesures efficaces, même si c’est quelque chose de peu important, cela vous aidera à contrer votre instinct de “paralysie”, et vous donnera le coup de pouce dont vous avez besoin pour poursuivre votre objectif.

Vous pouvez commencer par faire une liste d’étapes réalisables qui vous permettront de commencer à obtenir un peu d’argent sans trop de casse-tête. “Par exemple, une recherche Google pour effectuer un investissement au terme d’un mois et lire tout ce qui se présente à ce sujet».

L’activité physique peut également être utile, faire une longue marche ou un bon sprint chaque fois que vous vous sentez dépassé. “Laisser votre corps en mouvement peut débloquer un état d’esprit« coincé »», dit Baker. «De plus, la montée d’endorphine vous donnera une perspective plus positive.”

La présomption

Si vous dépassez votre limite de carte de crédit ce mois-ci (encore), dites-vous que ce n’est pas grave, ainsi les choses tourneront surement en votre faveur finalement !

Bien qu’il soit préférable d’avoir une vision joyeuse, l’optimisme peut aussi nuire à vos finances s’il franchit la ligne du déni. «L’excès de confiance est un état d’esprit qui peut générer plus d’ennuis financiers à certains que toute autre chose». Si vous êtes réticents à l’idée d’affronter le dragon, inévitable solde de votre compte bancaire actuel, ce drapeau rouge vous signalera que vous pouvez être bien plus en difficulté que vous ne le pensez.

Comment se recadrer pour changer cette mentalité face à l’argent et ne pas aller trop loin dans l’autre direction ? Avoir une attitude positive peut être une clé pour surmonter des problèmes d’argent, car elle peut vous aider à garder la confiance nécessaire pour croire que vous pouvez changer les choses.

“Donc, ne pas minimiser vos espérances - juste les attiser ce qu’il faut pour vous aider à affronter la réalité». “Affronter les chiffres, un à la fois.” Avez-vous suffisamment penser à la retraite ? Servez-vous d’une calculatrice de retraite en ligne et faites le calcul. Comment est votre rapport au crédit ? Faites donc des tests en ligne qui vous aideront à améliorer votre rapport à l’argent.

Une fois que vous savez où vous vous situez vraiment, vous pouvez obtenir votre côté logique impliqué dans vos fixations. Optimisme + lucidité peuvent peuvent former une équipe de rêve face à l’argent .

Vous avez un avis ou un commentaire à faire ? N’hésitez pas à nous faire part de votre expérience ci-dessous.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>